Maroc : Instance Nationale de protection des Biens Publics

http://inpbpm.zeblog.com/

Calendrier

« Septembre 2012 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

INPBPM

INPBPM Instance Nationale de protection des Biens Publics au Maroc , INPBPM

Blog

Catégories

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Le coût de la corruption

Par INPBPM :: vendredi 14 septembre 2012 à 05:35 :: Corruption

Les experts économiques du monde entier admettent maintenant que la corruption, qui va de la pratique des pots-de-vin et de l'extorsion au népotisme, peut avoir des effets désastreux sur les économies en difficulté.

     Dans une étude de la Banque mondiale, plus de 150 hauts fonctionnaires et personnalités de plus de 60 pays en développement ont estimé que la corruption était le plus gros obstacle au développement et à la croissance économique dans leur pays.

     Les pratiques de corruption vident les caisses de l'Etat, portent préjudice au libre-échange et découragent les investisseurs. Selon la Banque mondiale, la corruption peut réduire le taux de croissance d'un pays de 0,5 à 1point de pourcentage par an. Les recherches du FMI ont montré que les investissements réalisés dans les pays corrompus sont inférieurs d'environ 5% à ceux réalisés dans les pays relativement non corrompus.

     Selon l'agence de cotation Standard and Poor's, les investisseurs ont 50 à 100% de chances de perdre la totalité de leurs investissements dans un délai de cinq ans dans les pays connaissant divers degrés de corruption. Les investissements à long terme, les plus intéressants pour les pays, deviennent ainsi risqués et peu probables.

     Pour Pino Arlacchi, directeur exécutif de l'Office pour le contrôle des drogues et de la prévention du crime sis à Vienne, il est généralement admis que la corruption décourage l'investissement étranger et l'aide au développement. Il est évidemment plus sage d'investir dans les pays faisant preuve de plus de transparence et dotés de banques indépendantes et bien réglementées et d'un système judiciaire solide.

     Face à l'énorme coût économique avéré de la corruption, l'Organisation des Nations Unies a décidé d'intensifier les efforts visant à la combattre. Un atelier spécial sera organisé sur ce problème lors du dixième Congrès pour la prévention du crime et le traitement des délinquants, qui se tiendra à Vienne en avril. L'atelier, qui sera coordonné par l'Institut interrégional de recherche des Nations Unies sur la criminalité et la justice (UNICRI), portera sur la corruption dite banale ainsi que sur la corruption dans les milieux d'affaires et chez les hauts responsables.


Publié par le Département de l'information de l'ONU

DPI/2088/B

http://www.un.org/french/events/10thcongress/2088bf.htm


Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://inpbpm.zeblog.com/trackback.php?e_id=592384
Copyright © Maroc : Instance Nationale de protection des Biens Publics - Blog créé avec ZeBlog