Maroc : Instance Nationale de protection des Biens Publics

http://inpbpm.zeblog.com/

Calendrier

« Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

INPBPM

INPBPM Instance Nationale de protection des Biens Publics au Maroc , INPBPM

Blog

Catégories

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

TÉMOIGNAGE | Une délégation de quatre parlementaires suisses a pu entrer dans Gaza

Par INPBPM :: lundi 26 janvier 2009 à 00:02 :: Général



Quatre parlementaires suisses ont pu entrer samedi dans Gaza. Antonio
Hodgers (Verts/GE), Carlo Sommaruga (PS/GE), Jean-Charles Rielle (PS/GE)
et Josef Zisyadis (POP/VD) ne sont restés que quelques heures, le temps
d’évaluer l’ampleur de la catastrophe sanitaire. Vendredi, une première
équipe humanitaire suisse a rejoint le territoire palestinien.

«Ce qui nous a le plus frappés sur place c’est l’état de choc des
habitants», témoigne Carlo Sommaruga, que nous avons pu contacter sur
son natel au moment où il regagnait la frontière égyptienne pour rentrer
en Suisse. «Il n’y a aucun cri, aucune plainte. Pas d’appel à la
vengeance contre Israël. La population est atone», explique l’élu,
encore le choc de ce qu’il a vu.

Les gens veulent la vérité
La délégation de parlementaires devrait tenir une conférence de presse
dès son retour à Genève. A Gaza, les conseillers nationaux suisses ont
pu rencontrer le directeur de l’agence onusienne pour la Palestine
(UNRWA) à Gaza, John King, mais aussi des représentants des ONG et des
médecins. La délégation a également recueilli les témoignages des
victimes civiles.

«Ce qui domine, rapporte Carlo Sommaruga, c’est un sentiment
d’incompréhension. Des quartiers entiers ont été rasés, des champs
d’oliviers ont été entièrement détruits. Les gens ne demandent qu’une
chose, qu’on établisse la vérité. Ils ne comprennent pas. On a prétendu
que la cible était le Hamas mais le Hamas est toujours très fort ici.
Ils sont convaincus qu’Israël a voulu créer un sentiment de panique.»

Pour le conseiller national socialiste genevois, la lumière ne pourra
être faite que par une commission d’enquête internationale, libre et
impartiale, qui devra «établir les violations des droits de toutes les
parties et répertorier les crimes de guerre». «L’usage des bombes au
phosphore, d’abord nié puis finalement admis, les attaques contre des
écoles, des hôpitaux et des bâtiments de l’ONU», appelleront des
explications «de la part d’Israël».

Contact avec le Hamas

Dans l’immédiat, Carlo Sommaruga (photo Keystone) insiste sur la
nécessité qu’il y a à lever le blocus pour permettre à l’aide
humanitaire de passer. «Ceux qui souffrent le plus aujourd’hui sont les
plus pauvres, qui souffraient déjà du bouclage des frontières avant le
début du conflit. Ils n’ont plus rien. On a croisé des habitants qui
arpentaient les tas de gravats pour retrouver des photos de famille et
des objets personnels», poursuit Carlo Sommaruga.
Au milieu de ce champ de ruines, les parlementaires suisses ont pu
rencontrer un représentant du Hamas. «On a senti une volonté immédiate
de faire taire les armes», affirme le parlementaire. Et d’ajouter: «Il y
a de plus en plus de chancelleries qui nouent des contacts confidentiels
et informels avec eux. La Suisse est le seul pays qui joue carte sur table.»

Pour Carlo Sommaruga, il importe, comme le fait la diplomatie suisse,
«d’encourager le dialogue interpalestinien» . Le retour a l’unité de
l’Etat derrière un seul président étant, rappelle-t-il, le préalable a
des négociations avec Israël. 

26 janvier 2009 24 Heures
«La population de Gaza est atone»
TÉMOIGNAGE | Une délégation de quatre parlementaires suisses a pu entrer
ce week-end dans Gaza pour constater l’ampleur des dégâts.

http://www.24heures .ch/actu/ population- gaza-atone- 2009-01-25

ALAIN JOURDAN | 26.01.2009 | 00:02__._,_.___

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://inpbpm.zeblog.com/trackback.php?e_id=395796

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Maroc : Instance Nationale de protection des Biens Publics - Blog créé avec ZeBlog