Maroc : Instance Nationale de protection des Biens Publics

http://inpbpm.zeblog.com/

Calendrier

« Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

INPBPM

INPBPM Instance Nationale de protection des Biens Publics au Maroc , INPBPM

Blog

Catégories

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

l’eau: la vie.

Par INPBPM :: mercredi 11 mars 2009 à 16:42 :: EAU

1er Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau




1er Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau : l’eau pour les hommes, l’eau pour la vie.

Le Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau Étude complète offrant un panorama mondial de l'état des ressources en eau douce, le Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau a pour objet de fournir aux décideurs les outils leur permettant de mettre en œuvre une utilisation durable de l'eau de la Planète.

Fruit d'un effort commun déployé par 24 agences et secrétariats de conventions des Nations Unies, le Rapport est publié tous les trois ans et coordonné par le WWAP. Grâce à une série d'évaluations, les rapports permettent d'établir le suivi des évolutions constatées au niveau de la ressource, de sa gestion et des objectifs de développement, notamment en ce qui concerne les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et les engagements pris lors du Sommet mondial pour le développement durable (SMDD), et de contribuer à l'élaboration de stratégies normalisées adaptées à ces activités. Le premier rapport, L'eau pour les hommes, l'eau pour la vie, a été publié en 2003, et le second rapport, L'eau, une responsabilité partagée, a été présenté lors du 4ème Forum mondial de l'eau, à Mexico, le 22 mars 2006.

Des bases solides pour le Rapport À la base du Rapport, il y a le Sommet «Planète Terre», à Rio, en 1992, et la Déclaration du Millénaire des Nations Unies, en 2000. Dans ce dernier document, la communauté internationale s'est engagée à réduire de moitié, entre 2000 et 2015, la proportion de personnes qui n'ont pas accès à l'eau potable ou qui n'ont pas les moyens de s'en procurer; et à mettre fin à l'exploitation irrationnelle des ressources en eau, en formulant des stratégies de gestion de l'eau aux niveaux régional, national et local, permettant d'assurer aussi bien un accès équitable qu'un approvisionnement adéquat. Les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) mis en exergue dans la Déclaration du Millénaire, fixent un ordre du jour ambitieux visant à améliorer les conditions de vie des êtres humains entre 2000 et 2015, et la réalisation d'un grand nombre de ces objectifs dépend de l'accès de tous à une eau sûre en quantité suffisante. En effet, les progrès réalisés par un pays sur la voie des OMD peuvent en partie être mesurés en évaluant la situation de ce pays en matière de ressources en eau.

En tant que tel, le Rapport s'inscrit dans un projet d'évaluation mondial visant à mesurer les progrès réalisés à l'aune des objectifs de développement fixés par les Nations Unies. Il participe d'un ensemble d'efforts déployés depuis plusieurs décennies par la communauté internationale pour résoudre les problèmes liés à l'eau.

Le Rapport cherche à répondre aux questions posées par la communauté internationale : Où en sommes-nous de la réalisation des objectifs de développement durable ? Quel chemin nous reste-t-il à parcourir, et que pouvons-nous faire pour le réduire ? Dans un monde en plein changement, le Rapport fait l'inventaire des actions passées, des défis actuels et des perspectives d'avenir afin de fournir aux décideurs des informations fiables et à jour qui peuvent contribuer à modifier les façons dont nous utilisons les ressources en eau.

Un effort collectif des Nations Unies 1er Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau, 2003

Bien qu'il s'apparente aux rapports des Nations Unies régulièrement publiés, comme le Rapport sur le développement humain du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau a la particularité d'être le fruit de l'initiative conjointe de 24 agences et secrétariats de conventions des Nations Unies. Le rapport s'articule autour des sept défis identifiés lors du 2ème Forum mondial de l'eau, à La Haye, en 2000 :

satisfaire les besoins humains fondamentaux assurer l'approvisionnement alimentaire protéger les écosystèmes partager les ressources en eau gérer les risques évaluer les valeurs de l'eau gérer l'eau de manière responsable que complètent quatre autres défis :

l'eau et l'énergie l'eau et l'industrie l'eau et les villes garantir les connaissances de base. Coordonnés par le Programme mondial pour l'évaluation des ressources en eau, les efforts déployés par les spécialistes des partenaires et pays participants ont permis d'élaborer une étude complète des ressources en eau de la planète et d'inclure également des informations spécifiques à des régions et à des pays établies sur la base des données recueillies au niveau national.

En effet, la présence des études de cas est l'un des aspects les plus pertinents du Rapport. Bien qu'un aperçu mondial soit essentiel, c'est dans la vision à petite échelle que les détails acquièrent leur véritable dimension. Ce sont les actions conduites localement qui permettent d'améliorer la situation au niveau mondial. Les études de cas (nouvelles et en cours) aident les pays à entreprendre leurs évaluations nationales et alimentent à tous les niveaux le processus de définition des priorités de l'action internationale. Les pays représentés dans le Rapport témoignent d'une grande diversité, tant en termes de régions que de défis à relever.

Quel public ? Tous les éléments du Rapport tournent autour des responsabilités humaines face à l'eau, cet amalgame de politiques, de législation, de programmes sociaux, d'approches économiques et de stratégies de gestion par lequel nous cherchons à assurer le développement durable de nos ressources en eau.

Le Rapport vise tous ceux qui s'occupent de la formulation et de la mise en œuvre des politiques et des investissements relatifs à l'eau. Il vise également les professionnels de l'eau à tous niveaux. Bien qu'il fournisse une image globale, il se concentre plus particulièrement sur la situation des pays en voie de développement, qui ont le plus besoin d'infrastructure et méthodes de gouvernance plus efficaces. Par ce Rapport, le WWAP vise à montrer les failles des systèmes, et à fournir les informations nécessaires pour le renforcement des capacités à travers le monde.

Le public du Rapport est notamment composé de :

- chercheurs - hydrologues - spécialistes des ressources en eau (aux niveaux local, régional, national et international) - responsables de la gestion des ressources en eau (aux niveaux local, régional, national et international) - décideurs (aux niveaux local, régional, national et international) - éducateurs dans le domaine de l'eau - formateurs en hydrologie - membres des personnels de terrain - étudiants en hydrologie ou dans les disciplines liées à l'eau

http://www.unesco.org/water/wwap/wwdr/index_fr.shtml 1er Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau : l’eau pour les hommes, l’eau pour la vie. http://bpem.survie-france.org/article.php3?id_article=522

sur la mise en valeur des ressources en eau Étude complète offrant un panorama mondial de l'état des ressources en eau douce, le Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau a pour objet de fournir aux décideurs les outils leur permettant de mettre en œuvre une utilisation durable de l'eau de la Planète.

Fruit d'un effort commun déployé par 24 agences et secrétariats de conventions des Nations Unies, le Rapport est publié tous les trois ans et coordonné par le WWAP. Grâce à une série d'évaluations, les rapports permettent d'établir le suivi des évolutions constatées au niveau de la ressource, de sa gestion et des objectifs de développement, notamment en ce qui concerne les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et les engagements pris lors du Sommet mondial pour le développement durable (SMDD), et de contribuer à l'élaboration de stratégies normalisées adaptées à ces activités. Le premier rapport, L'eau pour les hommes, l'eau pour la vie, a été publié en 2003, et le second rapport, L'eau, une responsabilité partagée, a été présenté lors du 4ème Forum mondial de l'eau, à Mexico, le 22 mars 2006.

Des bases solides pour le Rapport À la base du Rapport, il y a le Sommet «Planète Terre», à Rio, en 1992, et la Déclaration du Millénaire des Nations Unies, en 2000. Dans ce dernier document, la communauté internationale s'est engagée à réduire de moitié, entre 2000 et 2015, la proportion de personnes qui n'ont pas accès à l'eau potable ou qui n'ont pas les moyens de s'en procurer; et à mettre fin à l'exploitation irrationnelle des ressources en eau, en formulant des stratégies de gestion de l'eau aux niveaux régional, national et local, permettant d'assurer aussi bien un accès équitable qu'un approvisionnement adéquat. Les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) mis en exergue dans la Déclaration du Millénaire, fixent un ordre du jour ambitieux visant à améliorer les conditions de vie des êtres humains entre 2000 et 2015, et la réalisation d'un grand nombre de ces objectifs dépend de l'accès de tous à une eau sûre en quantité suffisante. En effet, les progrès réalisés par un pays sur la voie des OMD peuvent en partie être mesurés en évaluant la situation de ce pays en matière de ressources en eau.

En tant que tel, le Rapport s'inscrit dans un projet d'évaluation mondial visant à mesurer les progrès réalisés à l'aune des objectifs de développement fixés par les Nations Unies. Il participe d'un ensemble d'efforts déployés depuis plusieurs décennies par la communauté internationale pour résoudre les problèmes liés à l'eau.

Le Rapport cherche à répondre aux questions posées par la communauté internationale : Où en sommes-nous de la réalisation des objectifs de développement durable ? Quel chemin nous reste-t-il à parcourir, et que pouvons-nous faire pour le réduire ? Dans un monde en plein changement, le Rapport fait l'inventaire des actions passées, des défis actuels et des perspectives d'avenir afin de fournir aux décideurs des informations fiables et à jour qui peuvent contribuer à modifier les façons dont nous utilisons les ressources en eau.

Un effort collectif des Nations Unies 1er Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau, 2003

Bien qu'il s'apparente aux rapports des Nations Unies régulièrement publiés, comme le Rapport sur le développement humain du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau a la particularité d'être le fruit de l'initiative conjointe de 24 agences et secrétariats de conventions des Nations Unies. Le rapport s'articule autour des sept défis identifiés lors du 2ème Forum mondial de l'eau, à La Haye, en 2000 :

satisfaire les besoins humains fondamentaux assurer l'approvisionnement alimentaire protéger les écosystèmes partager les ressources en eau gérer les risques évaluer les valeurs de l'eau gérer l'eau de manière responsable que complètent quatre autres défis :

l'eau et l'énergie l'eau et l'industrie l'eau et les villes garantir les connaissances de base. Coordonnés par le Programme mondial pour l'évaluation des ressources en eau, les efforts déployés par les spécialistes des partenaires et pays participants ont permis d'élaborer une étude complète des ressources en eau de la planète et d'inclure également des informations spécifiques à des régions et à des pays établies sur la base des données recueillies au niveau national.

En effet, la présence des études de cas est l'un des aspects les plus pertinents du Rapport. Bien qu'un aperçu mondial soit essentiel, c'est dans la vision à petite échelle que les détails acquièrent leur véritable dimension. Ce sont les actions conduites localement qui permettent d'améliorer la situation au niveau mondial. Les études de cas (nouvelles et en cours) aident les pays à entreprendre leurs évaluations nationales et alimentent à tous les niveaux le processus de définition des priorités de l'action internationale. Les pays représentés dans le Rapport témoignent d'une grande diversité, tant en termes de régions que de défis à relever.

Quel public ? Tous les éléments du Rapport tournent autour des responsabilités humaines face à l'eau, cet amalgame de politiques, de législation, de programmes sociaux, d'approches économiques et de stratégies de gestion par lequel nous cherchons à assurer le développement durable de nos ressources en eau.

Le Rapport vise tous ceux qui s'occupent de la formulation et de la mise en œuvre des politiques et des investissements relatifs à l'eau. Il vise également les professionnels de l'eau à tous niveaux. Bien qu'il fournisse une image globale, il se concentre plus particulièrement sur la situation des pays en voie de développement, qui ont le plus besoin d'infrastructure et méthodes de gouvernance plus efficaces. Par ce Rapport, le WWAP vise à montrer les failles des systèmes, et à fournir les informations nécessaires pour le renforcement des capacités à travers le monde.

Le public du Rapport est notamment composé de :

- chercheurs - hydrologues - spécialistes des ressources en eau (aux niveaux local, régional, national et international) - responsables de la gestion des ressources en eau (aux niveaux local, régional, national et international) - décideurs (aux niveaux local, régional, national et international) - éducateurs dans le domaine de l'eau - formateurs en hydrologie - membres des personnels de terrain - étudiants en hydrologie ou dans les disciplines liées à l'eau

http://www.unesco.org/water/wwap/wwdr/index_fr.shtml 1er Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau : l’eau pour les hommes, l’eau pour la vie. http://bpem.survie-france.org/article.php3?id_article=522

 


Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://inpbpm.zeblog.com/trackback.php?e_id=272981

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Maroc : Instance Nationale de protection des Biens Publics - Blog créé avec ZeBlog