Maroc : Instance Nationale de protection des Biens Publics

http://inpbpm.zeblog.com/

Calendrier

« Mars 2011 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

INPBPM

INPBPM Instance Nationale de protection des Biens Publics au Maroc , INPBPM

Blog

Catégories

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Guercif: 93 Millions de Dh pour la reconstitution de la cédraie de Tamjilt

Par INPBPM :: lundi 07 mars 2011 à 05:56 :: Presse
Taza, 07/03/11 -Le Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification a réservé un budget de l'ordre de 93 Millions de DH pour la reconstitution de la cédraie et la réhabilitation de la forêt dégradée de Tamjilt, province de Guercif.

La réalisation de ce projet socioéconomique, mis en place en 2008 par la direction provinciale des eaux et forêts de Taza, s'étale sur une durée de 7 ans, selon un rapport.

Un plan d'aménagement de la forêt de Tamjilt, zone montagneuse et d'accès difficile, prévoit la régénération de la cédraie sur une superficie globale de 1.683 Ha répartis sur les cantons de Bouzemmour (791 ha), Soufouloud ( 370 ha), Lalla Mimouna (307 ha), Ouizoukane (162 ha) et Tizi Mokrane (53 ha).

Des plans de cèdre de 2 ans se sont avérés nécessaires pour assurer une bonne réussite de la régénération de la cédraie, selon le rapport qui souligne la nécessite de la clôture et de l'entretien des périmètres de régénération sur une superficie de 2.762 Ha.

Au niveau du reboisement de la forêt de Tamjilt, le plan d'aménagement a prévu des zones d'une superficie de 1.970 ha à reboiser en Pin maritime et en Pin d'Alep, mais en raison de l'altitude et du froid, cette dernière essence devait être remplacée par le cyprès de l'Arizona qui a donné de bons résultats dans le périmètre de Béni Ou Illoul, un douar de la fraction de Béni Maqbal.

Parallèlement aux opérations de reboisement, les plantations anciennes ont nécessité des travaux de consolidation et d'entretien sur une superficie de 1.804 ha, selon la même source.

Le plan de l'aménagement de la forêt de Tamjilt a prévu aussi le traitement du chêne vert en taillis simple à objectif sylvo-pastoral sur 10 parcelles pour une superficie de 1.095 ha.

La création d'une pépinière à Tamjilt a été proposée pour pallier à l'éloignement de la zone située à 250 Km des pépinières forestières de Bouhlou et d'El Kifane.

Le plan d'aménagement a prévu aussi des opérations d'équipement avec la construction d'un siège, d'un logement, d'un poste forestier et d'un poste de surveillance, l'ouverture de 20 Km de pistes et la réhabilitation de 35 autres Km de pistes forestières.

Il comprend aussi des actions incitatrices pour motiver les populations de cette zone montagneuse à adhérer au projet et contribuer à sa réussite. Ainsi, en plus des subventions, la création des coopératives apicoles a été encouragée avec la distribution de ruches pour redynamiser cette activité pratiquée d'une manière traditionnelle dans cette zone.

Des associations de protection de l'espace forestier ont été également créées pour bénéficier de l'indemnité de mise en défens.

Ce projet de régénération de la cédraie et le reboisement de la forêt de Tamjilt, qui relève actuellement du ressort de la direction provinciale des eaux et forets qui vient d'être créée à Guercif, a pour objectifs d'assurer la pérennité de la forêt menacée par la coupe et le défrichage illégaux, reconstituer la couverture végétale de cette zone qui connait une dégradation intense, améliorer la production de bois d'Âœuvre, de service et de chauffage, créer des emplois au profit de la population locale, contribuer au développement du cheptel (principale ressource des habitants), et désenclaver la zone par l'ouverture des pistes.

Fès-Boulemane : Plus de 44 milliards DH d'investissement

Par INPBPM :: lundi 07 mars 2011 à 05:50 :: Général
Fès, 07/03/11- La région Fès-Boulemane a réussi à attirer, depuis 2003, un volume global d'investissements de plus de 44,6 milliards de dirhams(MMDH).

Ces investissements correspondent, selon les derniers chiffres publiés par le Centre régional d'investissement Fès-Boulemane (CRI), à près de 1.070 demandes d'autorisation et dossiers d'investissement agréés, entre 2003 et 2010, dans le cadre de la commission régional d'investissement et des commissions techniques.

Sur ces huit années, c'est l'exercice 2008 qui se démarque avec un volume d'investissements de 15,1 MMDH, suivi de l'année 2009, qui a attiré un montant de 10,6 MM DH.

Coté emploi, l'ensemble de ces investissements ont permis de générer un cumul de 100.000 emplois durant la même période.

La ventilation par secteur d'activité montre que sur l'ensemble de ces projets, le secteur du Bâtiment et travaux publics (BTP) constitue 45 pc du volume des investissements prévus, suivi des secteurs du tourisme et de l'industrie avec des parts respectives de 36 pc et 13 pc.

L'année 2003 avait aussi marqué le déclenchement d'un processus soutenu de création d'entreprises. Le CRI a permis, dans ce sens, la création d'un nombre global de quelque 6.210 entreprises, avec un taux annuel moyen de croissance de 19 pc. Le nombre d'entreprises créées a ainsi triplé, en passant de 327 en 2003 à 1.020 en 2010.

Parmi ces entreprises, 43 pc appartiennent au secteur des services divers et 30 pc à celui du commerce.

Par nature juridique, 70 pc des entreprises créées sont sous la forme juridique Société à responsabilité limitée (SARL) contre 29 pc sous la forme Personne Physique (PP).

Dans la rubrique des certificats négatifs (CN), première étape sur le chemin de la création d'entreprise, le CRI Fès-Boulemane a délivré entre 2003 et 2010 un total de 14.775 certificats.

A cet effet, le diagramme d'évolution des CN fait ressortir que le nombre de certificats délivrés a pratiquement doublé pour passer de 1.050 CN en 2003 à 2.020 en 2010.

En moyenne 43 pc de ces certificats concernent le secteur des services divers et 23 pc le secteur du commerce.

Textes parus au Bulletin officiel (N° 5922)

Par INPBPM :: lundi 07 mars 2011 à 05:44 :: Presse
Rabat, 07/03/11- Voici les textes publiés dans l'édition de traduction officielle du Bulletin officiel du Royaume du Maroc N° 5922 du 03 mars 2011:

-Dahir n° 1-11-19 du 25 rabii I 1432 (1er mars 2011) portant création du Conseil national des droits de l'Homme.

-Loi n° 52-09 portant création de l'agence nationale pour le développement de l'aquaculture promulguée par le dahir n° 1-10-201 du 14 rabii I 1432 (18 février 2011).

-Décret n° 2-11-40 du 5 rabii I 1432 (9 Février 2011), fixant pour l'année 2011, les contingents des ordres du Wissam-Al-ARCH et Wissam Al-Istihkak Al-Watani.

Copyright © Maroc : Instance Nationale de protection des Biens Publics - Blog créé avec ZeBlog