Maroc : Instance Nationale de protection des Biens Publics

http://inpbpm.zeblog.com/

Calendrier

« Février 2011 »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28 

INPBPM

INPBPM Instance Nationale de protection des Biens Publics au Maroc , INPBPM

Blog

Catégories

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Texte intégral du discours de SM le Roi à l'occasion de la cérémonie d''installation du Conseil Economique et Socia

Par INPBPM :: lundi 21 février 2011 à 18:33 :: Discours de SM le Roi Mohammed VI
 Voici le texte intégral du discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, lors de la cérémonie d'installation du Conseil Economique et Social (CES), lundi au Palais royal à Casablanca :
"Louange à Dieu,

Prière et salut sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons,

Mesdames et Messieurs,

En installant le Conseil Economique et Social, Nous donnons une forte impulsion à la dynamique réformatrice que Nous avons enclenchée dès que Nous est échue la mission d'assurer la conduite de Notre peuple fidèle. Ce faisant, Nous avons constamment veillé à ce que la construction d'une démocratie effective aille de pair et en concomitance avec le développement humain durable.

Si Nous donnons le coup d'envoi de ce Conseil aujourd'hui, c'est parce que Nous nous sommes constamment refusé à céder à la démagogie et à l'improvisation dans Notre action visant à consolider notre modèle singulier de démocratie et de développement. Sachant que chaque chose doit intervenir en son temps, il a fallu prendre le temps nécessaire pour faire murir le processus ayant conduit opportunément à la mise en place de ce Conseil qui a vocation à être une institution de bonne gouvernance en matière de développement.

C'est dire que Nous ne sommes nullement disposé à laisser ce Conseil se muer en une sorte de troisième Chambre. Nous entendons, au contraire, qu'il soit un nouvel et large espace, apte à conforter ce qu'offre l'Etat des institutions en termes de structures et d'instances de dialogue constructif, d'expression responsable et de réactivité positive aux aspirations des diverses catégories sociales et des différentes générations.

Ainsi se trouve concrètement réaffirmée la démarche que Nous suivons résolument pour associer les forces vives de la nation à Notre quête de réponses collectives innovantes aux grandes questions de développement qui retiennent toute Notre attention.

En nous nous félicitant de la composition pluraliste du Conseil qui réunit en son sein acteurs socio-économiques, tissu associatif et compétences scientifiques et intellectuelles, Nous affirmons que Nous tenons pour égaux tous les membres de cette institution.

Nous avons décidé de nommer M. Chakib Benmoussa, Président du Conseil, et M. Driss Guerraoui, Secrétaire général, et ce, au regard de leur compétence, leur impartialité et leur savoir-faire. Nous attendons de toutes les composantes du Conseil qu'elles se fédèrent et s'intègrent dans une action collective, plaçant les intérêts supérieurs de la nation au dessus de toute autre considération.

Si le Conseil a compétence pour présenter au gouvernement ou au parlement des avis consultatifs et des études prospectives de nature à renforcer et à enrichir leurs actions respectives, Nous ne manquerons pas de les inviter, l'un et l'autre, à requérir son avis, le cas échéant, concernant les questions économiques et sociales, auxquelles Nous sommes d'autant plus attentif qu'elles sont au coeur des droits et de la dignité de l'Homme, et représentent le pilier de la justice sociale.

Il vous appartient de veiller avec la plus haute attention à l'élaboration d'une nouvelle charte sociale, fondée sur des partenariats contractuels majeurs, propres à créer un environnement sain pour gagner les paris liés à la modernisation de l'économie, au renforcement de sa compétitivité et à la dynamisation de l'investissement productif.

Il vous incombe aussi d'impulser l'adhésion de chacun à l'effort engagé pour assurer le développement à une cadence accélérée, en vue de réaliser une juste répartition de ses fruits, dans le cadre de l'équité sociale et de la solidarité nationale.

Etant donné que la formation est inscrite au coeur des attributions du Conseil, Nous attendons de vous que vous proposiez des solutions efficientes à la problématique de la qualification des ressources humaines. Celles-ci doivent, en effet, disposer d'une formation professionnelle et d'un enseignement technique leur permettant d'accéder au marché de l'emploi et de satisfaire aux exigences des stratégies sectorielles et des chantiers structurants du pays.

Notre but ultime est d'assurer les conditions d'une vie digne à tous les Marocains, surtout aux plus démunis, et de réaliser un développement global permettant de créer des emplois productifs, notamment au profit de la jeunesse que Nous plaçons au coeur de Notre politique de développement.


Mesdames, Messieurs,


Notre volonté est inébranlable d'aller de l'avant dans la concrétisation du modèle marocain, dont Nous réaffirmons le caractère irréversible. D'ailleurs, Nous ne nous contenterons pas d'en préserver les acquis, mais Nous entendons plutôt le consolider par de nouvelles réformes, et ce, dans le cadre d'une profonde symbiose et d'une totale synergie entre Nous-même et toutes les composantes de Notre peuple fidèle.

Avec la même volonté, Nous sommes attaché à la poursuite de la réalisation des réformes structurantes, suivant une feuille de route dotée d'une vision et d'objectifs clairement définis, et fondée sur l'étroite symbiose entre le Trône et le peuple. Notre but ultime est d'assurer à tous les Marocains les conditions propices à l'exercice d'une citoyenneté digne, dans le cadre d'un Maroc avancé, solidaire et jouissant de son unité et de sa souveraineté pleines et entières.

Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh".
Casablanca-
Texte intégral du discours de SM le Roi à l'occasion de la cérémonie d''installation du Conseil Economique et Social

Déclaration du ministre de l'Intérieur

Par INPBPM :: lundi 21 février 2011 à 11:30 :: Presse
Rabat- Ci-après la déclaration du ministre de l'Intérieur, M. Taieb Cherqaoui, dans laquelle il a annoncé la mort de cinq personnes lors des actes de vandalisme qui ont suivi les manifestations pacifiques organisées dimanche dans plusieurs villes marocaines.

"Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux,

Mesdames et messieurs,

Je voudrais d'abord vous remercier pour votre présence à ce point de presse.

Des manifestations pacifiques ont été organisées dimanche 20 février 2011 dans plusieurs villes du Royaume, au niveau de 53 préfectures et provinces, auxquelles ont participé, à des taux variables, environ 37.000 personnes.

Ces manifestations ont pris plusieurs formes : sit-in, marches et rassemblements.

Grâce au climat de liberté, à la pratique démocratique saine et authentique et au droit à la liberté d'expression que connait notre pays, ces manifestations se sont déroulées dans un climat pacifique empreint de sérénité et de discipline.

Toutefois, et après la fin des manifestations, les villes de Tanger, Tétouan, Larache, Al Hoceima, Sefrou, Marrakech et Guelmim ont connu des actes de sabotage auxquels se sont livrés des fauteurs de troubles, dont des mineurs et des repris de justice.

Ces agissements ont été suivis d'actes de pillage et de cambriolage qui ont visé des biens d'autrui.

Ces actes criminels ont consisté à mettre le feu et à endommager :


- 33 établissements et édifices publics.
- 24 agences bancaires.
- 50 commerces et édifices privés.
-66 véhicules.
- Deux vélomoteurs.


A Larache, des fauteurs de troubles ont investi un immeuble relevant de l'Administration des douanes où ils se sont emparés de quantités drogues et de boissons alcoolisés saisies par ladite administration.

Pour mettre fin à ces actes criminels, les forces de l'ordre, composées des éléments de la Sureté nationale, de la Gendarmerie Royale et des Forces Auxiliaires, ont procédé, conformément à la loi, à la dispersion des fauteurs de troubles et à l'arrestation de certaines personnes présumées impliquées dans ces actes.

120 personnes ont été interpellées et seront déférées devant la justice alors que les mineurs arrêtés sur les lieux des événements ont été remis à leurs tuteurs.

Il est à signaler que 128 personnes ont été blessées, dont 115 éléments des forces de l'ordre, lors de ces agissements et actes de vandalisme.

Les corps calcinés de cinq personnes ont été retrouvés à l'intérieur de l'une des agences bancaires incendiées par les fauteurs de troubles dans la ville d'Al Hoceima.

Une enquête est en cours, sur instructions du parquet, pour en déterminer les causes.

Par ailleurs, les recherches se poursuivent, sous la supervision des autorités judiciaires compétentes, pour l'arrestation du reste des personnes impliquées dans ces actes et leur présentation à la justice.

Les pouvoirs publics veilleront avec la même détermination à garantir le climat de liberté d'expression, à faire face, avec la force de la loi, à tout ce qui est susceptible de porter atteinte à l'ordre public, à la sécurité des citoyens ou à leurs biens".Déclaration du ministre de l'Intérieur

 

Le New York Times souligne le caractère pacifique des marches organisées à travers le Royaume

Par INPBPM :: lundi 21 février 2011 à 01:45 :: Presse
 Le quotidien américain The New York Times a souligné, lundi, le caractère pacifique des marches organisées le 20 février à travers le Royaume du Maroc.

Des milliers de Marocains, notamment dans les grandes villes du pays, Casablanca et Rabat, ont défilé "pacifiquement", relève le journal américain à grande diffusion.

"Les manifestations à Marrakech, Tanger et dans d'autres villes ont toutes été pacifiques", indique la publication US, rappelant les réformes initiées par SM le Roi Mohammed VI, notamment celles visant l'amélioration des conditions de vie des classes défavorisées.

D'autres médias américains ont également relevé que des milliers de Marocains avaient défilé pacifiquement à travers le Royaume sans que les forces de sécurité n'interviennent.

Le quotidien américain The Wall Street Journal a noté "l'absence de violence et de présence policière visible" lors des manifestations organisées dimanche dans certaines villes du Maroc, soulignant que ce constat contraste avec l'approche agressive des forces de l'ordre dans certains pays arabes en proie à des soulèvements populaires.

La Radio publique américaine "NPR" a mis en avant le caractère "pacifique et positif" des manifestations du 20 février au Maroc, marquées par une participation de seulement quelques milliers de personnes à travers l'ensemble du Royaume.

Washington-

La chaine américaine d'information en continu CNN avait pour sa part souligné, lundi, les avancées réalisées par le Maroc dans plusieurs domaines, par rapport aux autres pays de la région du Moyen-Orient et d'Afrique du nord. Le New York Times souligne le caractère pacifique des marches organisées à travers le Royaume

Amnesty International salue "la maturité" des autorités marocaines

Par INPBPM :: lundi 21 février 2011 à 01:43 :: Presse
 L'organisation internationale de défense des droits humains, Amnesty International (AI, basée à Londres), s'est félicitée, lundi, de "la maturité" dont ont fait montre les autorités marocaines lors des manifestations organisées dimanche dans certaines villes du Royaume.

"Nous nous félicitons de la maturité dont ont fait montre les autorités marocaines", a confié à la MAP M. Malcolm Smart, directeur de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord au sein d'AI.

Le responsable, qui a également salué la maturité des manifestants, a souligné que les manifestations se sont déroulées dans une atmosphère de paix contrairement à d'autres pays de la région.

"Nous sommes satisfaits du comportement des forces de sécurité", a encore dit M. Smart, rappelant que le Maroc a réalisé, durant les dernières années, d'importants progrès dans le domaine de la promotion et de l'ancrage des droits de l'homme et de la liberté d'expression.

Il a rappelé, dans ce contexte, l'expérience de l'Instance équité et réconciliation, tout en appelant le Maroc à redoubler d'efforts pour bâtir sur ces progrès remarquables.
Londres-Amnesty International salue "la maturité" des autorités marocaines

Copyright © Maroc : Instance Nationale de protection des Biens Publics - Blog créé avec ZeBlog